Arts en Scène - Formations et Partages Artistiques à Lyon depuis 2000
Cours de general en stages et ateliers

LETTRE D'INFORMATIONS

(?)

Stage Professionnel du lundi 15 au samedi 27 avril 2019 (sauf dim. 21/04) dirigé par Catherine Anne -

dirigé par Catherine Anne

Catherine Anne à Lyon

 

Théâtre Jeune Public : jouer pour les enfants, jouer des enfants

 

 

Public concerné

Profil professionnel des stagiaires

Professionnels du spectacle (acteurs, metteurs en scène) désirant s’initier ou se perfectionner dans le jeu du théâtre destiné au jeune public, et travailler plus précisément les problématiques que posent l’interprétation de personnages d’enfants et/ou issus de l’imaginaire de l’enfant.

Prérequis, expérience professionnelle>

Expérience professionnelle du jeu théâtral.

Contenu pédagogique

Objectifs pédagogiques

Les objectifs du stage se déclinent en trois axes principaux.
1) Acquisition d’une méthodologie de préparation d’un rôle d’une œuvre jeune public
2) Maîtrise des techniques du corps et de la voix au service du répertoire jeune public
3) Maîtrise des enjeux d’un public constitué d’enfants

Objectifs et compétences attachées

1) Acquisition d’une méthodologie de préparation d’un rôle d’une œuvre jeune public
- Déceler les enjeux du texte (sens, lexique, rythme, style)
- S’approprier et nourrir les personnages et les enjeux des textes par les outils de l’improvisation

2) Maîtrise des techniques du corps et de la voix au service du répertoire jeune public
- Développer une gamme gestuelle pour chaque personnage
- Restituer vocalement et s’approprier la musicalité d’un texte
- Développer un langage corporel afin de dialoguer avec le partenaire

3) Maîtrise des enjeux d’un public constitué d’enfants
- Découvrir et prendre en compte les spécificités de l’attention et l’intérêt d’un public constitué d’enfants et de jeunes
- Savoir adapter son interprétation et son expressivité aux caractéristiques de ce type de public

Processus

Catherine Anne a écrit et mis en scène une trentaine de pièces, dont une petite dizaine s’adressant à un public à partir de l’enfance.Dans ces pièces, il y a toujours des personnages d’enfants. Comme une façon d’ouvrir le monde à la hauteur de leurs regards.
Tout au long du parcours de formation, seront travaillées les questions que posent le jeu de personnages d’enfants par des comédiennes et comédiens adultes, ainsi que les spécificités du jeu de ces textes dits « jeune public ».

Les pièces servant de support à ce travail de recherche seront :
- Ah là là ! Quelle histoire, Ed. Actes sud-Papiers/Heyoka ;
- Le crocodile de Paris, Ed. Actes sud-Papiers/Heyoka
- Petit, Ed. l’école des loisirs
- Dans la caravana, Ed. l’école des loisirs

 

Il est demandé d’avoir lu ces pièces avant le premier jour du stage.

Programme pédagogique

Le stage vise à développer une méthode de construction de personnages de texte jeune public. Le parcours de formation se décline en trois axes principaux :
1) Chaque journée : échauffements collectifs reliés aux notions spécifiquement étudiées sur la journée.
2) Certains jours : improvisations thématiques en solos ou en duos devant le collectif et la formatrice.
3) Certains jours : travaux en petits groupes (1 à 3 stagiaires) puis restitutions collectives.

Déroulement du stage

La formation débute par une prise de contact, par le biais de la présentation du parcours de la formatrice et des stagiaires.
Les objectifs personnels sont explicités pour chaque stagiaire et des axes de travail sont élaborés par la formatrice par le biais de grilles d’auto-évaluation.
Un temps est consacré à la définition du cadre du stage et des enjeux du théâtre jeune public.

 

JOUR 1
Détente et concentration du corps.
Jeux collectifs en cercle.
Improvisations à partir de la mémoire des quatre pièces travaillées dans le stage.
Lecture collective de Ah là là ! Quelle histoire et Le crocodile de Paris.
Analyse des deux pièces et des spécificités des personnages (les enfants, les adultes, mais aussi les animaux, la sorcière, la fée, etc.).
Distribution de passages de ces deux pièces, lecture approfondie dans ces distributions.

 

JOUR 2
Détente et concentration du corps.
Jeux collectifs en cercle.
Improvisations sur les personnages de Ah là là ! Quelle histoire et Le crocodile de Paris.
Travail en détail des premiers passages choisis et distribués la veille, donc mémorisés.
Précision mot à mot des enjeux du texte.

 

JOUR 3
Échauffement corporel approfondi. Travail rythmique.
Recherche sur les contacts entre les corps dans le jeu des personnages.
Recherche sur une gamme gestuelle pouvant « dessiner » les personnages des deux pièces travaillées.
Travail en détail d’extraits de Ah là là ! Quelle histoire et Le crocodile de Paris.

 

JOUR 4
Détente et concentration du corps.
Échauffement vocal approfondi.
Travail de précision sur les phrases des textes. Écoute de la musicalité de celle-ci.
Travail en détail d’extraits de Ah là là ! Quelle histoire et Le crocodile de Paris.

 

JOUR 5
Échauffement particulier pour aborder les monstres et les animaux.
Jeux vocaux dans le même but.
Improvisations sur les figures monstrueuses et animales qui existent dans les deux pièces :
- La sorcière, la grenouille, la fée, et comme monstre-enfant Boustifaille, dans Ah là là ! Quelle histoire.
- L’éléphant, le marabout, la girafe, la gazelle, le crocodile dans Le crocodile de Paris.
Travail en détail d’extraits de Ah là là ! Quelle histoire et Le crocodile de Paris mettant en jeu des monstres et/ou animaux et des enfants.

 

JOUR 6
Échauffement spécifique sur les interactions entre comédiens-comédiennes, pour aiguiser la souplesse de réaction et l’ouverture vers les partenaires.
Travail des extraits de Ah là là ! Quelle histoire et Le crocodile de Paris abordés dans la semaine, les yeux fermés, pour aiguiser l’écoute et la circulation du texte et de l’énergie entre les comédiens-comédiennes.
Lecture collective de Petit et Dans la caravana.
Analyse des deux pièces et des spécificités des personnages (les enfants, les adultes, mais aussi la pie, le pigeon et la sorcière dans Petit).
Distribution de passages de ces deux pièces, lecture approfondie dans ces distributions.

 

JOUR 7
Détente et concentration du corps.
Échauffement vocal approfondi.
Travail collectif du rythme et des possibilités musicales (en fonction des savoirs des stagiaires).
Travail en détail des passages de Petit et Dans la caravana, choisis et distribués le 6° jour - avant le repos hebdomadaire.
Précision mot à mot des enjeux du texte.

 

JOUR 8
Détente et concentration du corps. Travail vocal.
Mettre en voix et en musique les passages de Petit et Dans la caravana.
Retour au travail sur les extraits de Petit et Dans la caravana.

 

JOUR 9
Échauffement simple.
Aborder les quatre pièces en chantier et trouver les ressemblances et les différences dans les enjeux des textes. Essayer de donner à chaque texte une singularité, dans le traitement du jeu.
Prendre conscience que jouer « un enfant » ne veut pas dire grand-chose. L’enfant que l’on joue est un personnage d’une œuvre précise, et la façon de le jouer dépend de la pièce dans laquelle cet enfant évolue. Dans quatre pièces d’une même autrice, le style de chaque pièce donne une spécificité, qui peut être renforcée par le traitement du jeu et la mise en scène.

 

JOUR 10
Échauffement ludique avec les animaux en ligne de mire. Et la question du vol (Petit) et des pirouettes (Dans la caravana).
Pousser le travail de l’interprétation, avec les possibles acrobaties et fantaisies physiques pour ces deux pièces. Reprendre en charge le travail de détail sur des extraits de Ah là là ! Quelle histoire et Le crocodile de Paris.

 

JOUR 11
Échauffement physique, vocal et rythmique. Pousser la possibilité d’être en lien avec de la musique. Au moins pour Dans la caravana. Mais cela peut s’élargir aux trois autres pièces. Tester cela.
Travail en détail des extraits choisis pour les quatre pièces.
Viser une forme qui puisse s’ouvrir vers un public d’enfants. Se poser la question des possibilités d’adresse au public et de quatrième mur.
Se demander ce qui semble le plus judicieux.

Faire travailler à l’ensemble des stagiaires le « regard d’enfant » quand ils et elles regardent les autres en jeu.

 

JOUR 12
Échauffement physique, vocal, musical.
Mise en situation : présentation des extraits travaillés devant un public afin de « tester » les techniques d’interprétation des personnages.
Cette présentation sera suivie d’un échange avec le public.
Étude des ressemblances et différences mises à jour dans ce temps de travail, entre les quatre façons d’aborder l’écriture par le jeu des quatre pièces.

 

Pour finir, le dernier temps du stage sera l’occasion de faire un bilan collectif et individuel oral en partant des retours d’expériences de chaque stagiaire. La formatrice veillera à guider et orienter les stagiaires sur des axes de travail à approfondir tout au long de leur parcours professionnels.

 

Moyens pédagogiques et techniques

Supports fournis aux stagiaires : Photocopies, documents vidéos, accessoires et costumes Moyens techniques à la disposition des stagiaires : 1 salle de travail à disposition des stagiaires de 08h30 à 18h30
Nombre de stagiaires par poste de travail : 8

 

Méthode d’évaluation

Bilans-discussions, auto-évaluation et retours :
Des bilans personnels et collectifs ont lieu quotidiennement afin de rythmer la formation et fournir un accompagnement méthodologique. Ces espaces de réflexivité permettent à chacun de faire l’inventaire de ses propres outils, apprécier son cheminement afin de se rendre autonome dans la progression.
Tout au long du parcours de formation, les exercices d’improvisation seront des outils d’évaluation de la progression de chacun. Ces matériaux seront présentés au sein du groupe, évalués par le collectif puis par la formatrice qui veillera à guider les stagiaires de manière individualisée.
De plus, un bilan collectif et individuel est rédigé par la formatrice en fin de formation afin de d’apprécier les parcours de chacun et donner des outils méthodologiques pour poursuivre le travail de manière autonome. Pour finir, la mesure de la progression et des acquis des stagiaires sur la totalité du parcours de formation sera évaluée par le biais de deux questionnaires envoyés tout de suite après le stage et environ un mois après le stage. Cet outil permettra aux stagiaires et à la formatrice d’estimer « à chaud » et « à froid », aussi bien les compétences et les apports que les éléments restant à approfondir par les stagiaires.

 

Questionnaires de suivi pédagogiques

En tout début de formation, les stagiaires sont amenés à présenter leurs objectifs personnels en partant de l’analyse de leurs compétences et de l’identification des points qu’ils souhaitent voir progresser. Pour ce faire, une grille d’auto-évaluation leur est présentée le premier jour afin qu’ils y définissent leurs attentes et buts. Ces grilles seront un outil d’appui pour la formatrice qui leur permettra d’individualiser au mieux le parcours de formation.
Afin d’orienter de manière pertinente et constante les axes de travail, les stagiaires devront faire le point sur les acquis et sur les éléments restant à approfondir en mi-parcours (à la fin de première semaine) en complétant de nouveau ces grilles.
Le dernier jour de formation sera ensuite l’occasion de faire un bilan collectif et individuel oral en partant une nouvelle fois des grilles d’évaluation. La formatrice veillera à guider et orienter les stagiaires sur des axes de travail à approfondir tout au long de leur parcours professionnels.

 

Informations pratiques

dates

du lundi 15 au samedi 27 avril 2019 (sauf dim. 21/04)

horaires

10h-13h et 14h-18 h soit 7 heures par jour

lieu

Arts en Scène, 11 rue Mazagran, 69007 Lyon

 

 

Procédure d'inscription

1) Tout d'abord remplissez un formulaire de pré-inscription en ligne

 

2) Prise en charge des frais de formation :

 

 - Professionnels du spectacle : contactez dès maintenant l’AFDAS de votre région pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une prise en charge. Votre demande de conventionnement doit impérativement être faite en même temps que votre dépôt de candidature à Arts en Scène. Vérifiez si le stage bénéficie d'un conventionnement AFDAS ou si vous devez faire une demande de prise en charge individuelle (cette procédure est plus longue)

 

- Autres cas : prise en charge Pôle Emploi, employeur ou financement personnel : contactez-nous par internet ou par téléphone : 04 78 39 18 06 pour obtenir un devis de formation. Il est également possible, dans certains cas et pour certains stages, de financer à titre personnel le stage (tarifs adaptés et paiement échelonnés).

 

 

3) Faites-nous parvenir un CV artistique et une lettre de motivation et

adressez nous un chèque de caution de 300 euros, à l’ordre d’Arts en scène, 11 rue Mazagran 69007 Lyon, pour réserver votre place. Le chèque est rendu au début du stage pour les stagiaires inscrits et pris en charge. Si votre candidature n’est pas retenue, ou si votre demande de conventionnement ou de prise en charge est refusée (sur justificatif), ce chèque vous sera également restitué.

 

 

– Toute candidature incomplète ne sera pas prise en compte –

 

 

 

Et si vous en parliez sur Facebook ? Partager sur Facebook