Arts en Scène - Formations et Partages Artistiques à Lyon depuis 2000
Cours de general en stages et ateliers

LETTRE D'INFORMATIONS

(?)

Stage Professionnel du lundi 12 au samedi 24 février 2018 (sauf dim. 18/02) dirigé par Norbert Aboudarham -

dirigé par Norbert Aboudarham

Norbert Aboudarham à Lyon

 

Le burlesque : jeu et écriture scénique

 

 

Dans le cadre de la formation professionnelle continue des artistes, Arts en Scène a la volonté de créer des espaces de transmission dirigés par des maîtres, artistes et pédagogues, issus de grandes traditions théâtrales ou de grandes aventures artistiques qui ont fait l’histoire du théâtre (et l’ont souvent bouleversée).

Public concerné

Profil professionnel des stagiaires

Professionnels du spectacle : artistes dramatiques, artistes de rue, metteurs en scène.

Pré‐requis, expérience professionnelle

Bonne condition physique, expérience de la scène et intérêt attesté pour le travail corporel.

Objectifs pédagogiques

  • - Aborder les différentes faces du jeu comique et absurde, en passant par le clown et son masque pour aller vers le jeu sans masque du burlesque des années 20 (Chaplin, Laurel et Hardy).
    ‐ Acquérir le vocabulaire caractéristique du jeu (muet) du burlesque
    ‐ Avoir les bases nécessaires à l’écriture de scène burlesque (dramaturgie)
    ‐ Tester une mise en jeu d’une écriture de fin de stage de 12 à 15 minutes environ

    Objectifs et compétences attachées

    ‐ La marche et la pulsation
    ‐ La pulsation et la métrique : geste d’auto‐contact, découpage métrique d’une action
    ‐ Le temps et le contretemps, conséquence sur le jeu
    ‐ La respiration, l’élévation, le contrôle du contretemps (up‐beat)
    ‐ Le regard à deux : le neutre, les émotions, le jeu masqué sans masque
    ‐ Les grands états : grande peur, grande joie, rupture, victime et bourreau, etc.
    ‐ Travailler avec les objets : disparition, réapparition et détournements d’objets
    ‐ Écrire en liaison avec des objets : détournement d’une action, échec lié à une action et un objet, chutes, incidents et accidents, etc.
    ‐ Travailler des saynètes sur des objets
    ‐ Travailler autour de la dynamique de catastrophe (thématique de l’eau, « l’arroseur arrosé », etc.)
    ‐ La dramaturgie de l’écriture du burlesque et du jeu comique, la dynamique du récit
    ‐ Réaliser des story boards et mettre en application sur le plateau

    Contenu du stage

    Le travail sur le burlesque

    Le travail portera en premier lieu sur les grands états (fébrilité, timidité, peur, envie, convoitise, fourberie, angoisse, tendresse, etc.). Ce sont les changements inopinés d’intention (de la cruauté à la tendresse par exemple), la gestuelle et les situations absurdes créées et vécues par les personnages qui introduiront le passage d’un univers réaliste à un univers burlesque : Hardy regarde calmement Laurel (réalisme), brusquement il lui étire violemment l’oreille, Laurel pleure comme un enfant, Hardy le regarde avec tendresse (burlesque), in La Bohémienne.

    La mécanique du burlesque

    Jeu avec le temps et le contretemps (réagir « à temps », à « contretemps »). Rôle du silence. Accélération, décélération, lenteur. Découpage d’une action, composition et décomposition de sa gestuelle, détournement du geste et de l’objet. Par exemple, dans un de ses films, Buster Keaton marche naturellement dans la neige avec deux guitares en guise de raquette. Le regard triangulaire (sur soi, sur l’autre, sur le public) et sa déclinaison systématique. Lien du regard triangulaire au double‐take comme langage théâtral. Lazzi.

    Le burlesque et le fantastique

    Un module d’une journée est consacré au fantastique. Il s’agit de la transformation et de la disparition d’objet à l’insu de l’utilisateur par une technique très simple de trucage à l’aide de fil de nylon (des fleurs qui magiquement se fanent quand on pleure devant par exemple) Vers des personnages du burlesque et de l’absurde.

    Construction de personnages

    Recherche de costume, d’axe de caractérisation des personnages (le triste entreprenant ou le jovial suicidaire, etc.). Lien de ces personnages à des tempi, des cellules rythmiques comme base d’une grammaire d’acteur burlesque. Le silence comme renvoi à l’absurdité de l’existence. L’écriture du récit burlesque et absurde. La dynamique du récit dramatique et ses codes : personnages et caractérisation de personnages. Objectif des personnages. Obstacles à la réalisation de ces objectifs. Les procédés classiques de la comédie : l’ironie dramatique et l’ironie dramatique diffuse, jeu sur le langage comique. Le langage de l’absurde. Ionesco et Beckett, langage à répétition, l’accumulation et le silence « plateau ». Notion d’écriture absurde (« Une pendule anglaise sonne 12 coups anglais » d'Eugène Ionesco).

     

    Informations pratiques

    dates

    du lundi 12 au samedi 24 février 2018 (sauf dim. 18/02)

    horaires

    9h‐13h et 14h30‐17h30, soit 7 heures par jour

    lieu

    Arts en Scène, 11 rue Mazagran, 69007 Lyon

     

     

    Procédure d'inscription

    1) Tout d'abord remplissez un formulaire de pré-inscription en ligne

     

    2) Prise en charge des frais de formation :

     

     - Professionnels du spectacle : contactez dès maintenant l’AFDAS de votre région pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une prise en charge. Votre demande de conventionnement doit impérativement être faite en même temps que votre dépôt de candidature à Arts en Scène. Vérifiez si le stage bénéficie d'un conventionnement AFDAS ou si vous devez faire une demande de prise en charge individuelle (cette procédure est plus longue)

     

    - Autres cas : prise en charge Pôle Emploi, employeur ou financement personnel : contactez-nous par internet ou par téléphone : 04 78 39 18 06 pour obtenir un devis de formation. Il est également possible, dans certains cas et pour certains stages, de financer à titre personnel le stage (tarifs adaptés et paiement échelonnés).

     

     

    3) Faites-nous parvenir un CV artistique et une lettre de motivation et

    adressez nous un chèque de 200 euros, à l’ordre d’Arts en scène, 11 rue Mazagran 69007 Lyon, pour réserver votre place. Si votre candidature n’est pas retenue, ou si votre demande de conventionnement ou de prise en charge est refusée (et dans ces deux cas seulement sur justificatif), nous vous restituerons ce chèque. Tout abandon qui ne serait pas justifié par un refus écrit de prise en charge par l'organisme sollicité ne donnera lieu à aucun remboursement. C'est donc un engagement que vous prenez, sous réserve de la prise en charge que vous aurez demandée.

     

     

    – Toute candidature incomplète ne sera pas prise en compte –

     

     

     

  • Et si vous en parliez sur Facebook ? Partager sur Facebook